Comme un livre, le répertoire comporte plusieurs chapitres :
Les chansons énervées politiquement incorrectes, comme  La Claire fontaine   qui dénonce le malaise qui plane sur le monde de l'agriculture, ou encore  Barrage  qui raconte la détresse des hommes qui assistent à la montée des eaux noyant leur village, et maintenant  Sous les platanes  qui interroge les motards sur les usages de la route.
La galerie de portraits, celui du Serrurier anachronique  qui pense que ce qui coince, c'est le pène, ou le  Douanier sans frontières  qui empoisonne à petit feu la terre dont hériteront ses enfants, ou encore les  Trafiquants de rêve  dont les ambitions formatent peu à peu notre quotidien sans qu'on s'en révolte.
Le  jardin des sens et des émotions liées à l'évocation d'une jeune femme  Fragile  aux reins sages, ou encore
cette rencontre qui a provoqué un 
Vertige
éphémère
, mais aussi  Sens dessus dessous  et les
conséquences des variations de température sur
les comportements amoureux.
Portées sur le texte, les mélodies franchissent les frontières entre swing manouche et ballades au clair de l'autre.
Des accents de rock, teintent parfois des airs latinos.
Valse hésitation entre Jazz, Folk et Country.
Sous les platanes -
00:00 / 00:00
  • Facebook Social Icon