Passion brulante

 

Le jour où j' t'ai connue                                         Je te préférais forte

Y' a bien longtemps déjà                                        Sous tes airs de gitane

Tu m'as un peu déçu                                               Ton parfum feuille morte

Mais j'étais fier de moi                                          Rappelait La Havane

Tu m'as pris à la gorge                                            Passion de la jeunesse

Et tu m'as plus lâché                                              J'aspirais à ton corps

Aujourd'hui j' m' interroge                                    Je découvrais l'ivresse

Sur c'qui m'a accroché                                           De nos premiers rapports

 

Tu étais longue et blanche                                      Je suis resté fidèle

Et j'aimais ton parfum                                            Trop longtemps sans comprendre

Mes deux doigts sur tes hanches                            On te disait mortelle

J'embrassais ton bout brun                                    Je refusais d'entendre

Tu t'enflammais bien vite                                        Pour moins que tu m'infiltres

Et te faisait plus tendre                                         Tes doses de poison

Tu te faisais petite                                                 Tu m'as offert un filtre

Et me laissait des cendres                                       Pour garder ma passion

 

Je veux te quitter                                                   J'ai essayé souvent

Échapper à ta loi                                                     De quitter ton enfer

Même si pour t'oublier                                            Pendant presque un an

C'est la bannière et la croix                                    Je me suis mis au vert

Quand tu reviens fumante                                       J'ai roulé dans mes doigts

Dans la main d'un ami                                              Ta robe de papier

Ma bouche convalescente                                        Ta robe de Lacroix

Retombe à ta merci                                                 Où t'es si bien roulée

 

Mais un jour de bronchite                                      Mais si tu anticipes

Ce sera toi ou moi                                                   Mon départ pour l'enfer

Si c'est moi qui te quitte                                        Quand je casserai ma pipe

Je retrouverai ma voix                                           Pour cause de cancer

A nouveau sur la scène                                           Donne moi pour m'aider

Je ferai un tabac                                                   A oublier ma défaite

Et ton chant de sirène                                           Juste un dernier baiser

Ne me touchera pas                                               Une dernière cigarette  (ter)

 

    Paroles et musique : André Gruffaz

Passion brûlante - André Gruffaz
00:00 / 00:00