MAUX CROISES

 

Les regards qui se croisent                                      Parfois lors d'une pause

Dans les rues encombrées                                        Dans cette marche effrénée

Pleins de pudeur courtoise                                        De ce troupeau morose

Ou d'envies réprimées                                             Surgit une échappée

Pendant quelques secondes                                       Certains regards convergent

Où l'oeil vagabonde                                                   Et s'arrêtent curieux

Dans la nuit se confondent                                        Chacun sur une berge

Et s'envolent en fumée                                             D'un torrent capricieux

 

Ref:   Sont enfouies les douleurs profondes

Aux horizons de ces maux croisés

Elles guettent la chaleur d'une micro-onde

Le regard radar qui va l'intercepter

 

Un regard qui s'allume                                             Sur l'écran noir et blanc

Un sourire esquissé                                                 De la nuit citadine

Peut traverser la brume                                          Des yeux bleu océan

Ou sauter les fossés                                               Aux lueurs félines

Vers un oeil à l'écoute                                             Ont croisé ces yeux verts

De la douce chanson                                                 Caresse de velours

Qui efface le doute                                                 Ils ont chassé l'hiver

Le néant des néons                                                  Ils ont trouvé l'amour

 

Sortent enfin les douleurs profondes

La solution de ces maux croisés

Elles ont trouvé la longueur d'onde

La fréquence qu'elles vont moduler

Paroles:    André Gruffaz

      Musique: André Lachenal -        André Gruffaz

Maux croisés - A. Gruffaz - A. Lachenal
00:00 / 00:00