La claire fontaine

A la claire fontaine m’en allant promener (bis)

J’ai trouvé Marie-Claire qui voulait s’y jeter (bis)

 

Ho là tout doux la belle, tu vas pas nous quitter (bis)

Ton homme est à la ferme, tes enfants si jeunets (bis)

 

Mon homme est à la ville, en prison enfermé (bis)

Tous les emprunts des banques, il peut plus les payer (bis)

 

On lui a dit que la ferme, fallait la développer (bis)

Qu’fallait acheter d’la terre, et  tout mécaniser (bis)

 

On lui a dit que dix bêtes, c’était pas bien assez (bis)

Qu’avec quarante hectares, il pourrait mieux tourner (bis)

 

On lui a dit faut construire ton tracteur le changer (bis)

Le Crédit Agricole, il t’aidera à payer (bis)

 

Les marchands de farines ont bien voulu aider (bis)

Si on leur signait un contrat d’exclusivité (bis)

 

Depuis ils nous imposent, qualité, quantité (bis)

Nos vaches, ça les rend folles, ces farines avariées (bis)

 

On a quarante cinq vaches et six hectares de blé (bis)

Le foin et les betteraves, on fait double journée (bis)

 

On a quarante cinq vaches, et on paye plus notre lait (bis)

On a cent millions de dettes, et on peut plus payer (bis)

 

A la claire fontaine, Marie-Claire s’est jetée (bis)

L’avait bien trop de peine, j’ai pas pu l’empêcher (bis)

 

Son homme est à l’usine, la ferme est rachetée (bis)

Ses enfants pensionnaires, se sentent un peu paumés (bis)

 

A la claire fontaine, Marie-Claire s’est noyée (bis)

Sur la plus haute branche, un corbeau croassait (bis)

 

Paroles et musique:           André Gruffaz

La claire fontaine - André Gruffaz
00:00 / 00:00

Visitez ensuite votre page de téléchargement