Ingénue

 

Derrière sa fenêtre entr’ouverte

Est-ce qu’elle se doute

Que mes yeux sont en alerte

Dédaignant le foot

C’est parce qu’elle se croit seule au monde

Devant sa glace

Qu’il semble qu’elle se dévergonde

Avec audace

 

Je l’avais surprise au passage

Au gré d’un soir

Elle terminait son repassage

Dans son peignoir

Elle avait noué sa ceinture

Sans la serrer

Elle m’a dévoilé sa nature

Sans y penser

 

Dès ce jour j’ai pris l’habitude

De veiller sur elle

Et d’étudier sa solitude

A la jumelle

J’ai peaufiné mes connaissances

En féminité

En suivant les soins d’élégance

De son intimité

 

Pourquoi a-t-il fallu que cesse

Ces instants de grâce

Et que son image s’efface

Comme une caresse

La révélation fut cruelle

Je n’étais pas seul

Un autre observait l’infidèle

Du haut d’un tilleul

 

Paroles & musique : André Lachenal

Ingénue - André Lachenal
00:00 / 00:00