Le grand mélèze

 

 

Tu nous as fait venir l’hiver avant l’automne

Tu nous as mis Escudero dans l’sonotone

Sous un ciel gris qu’on prend dans ses doigts et qu’on roule

Depuis après toi y'a comme un bateau qui coule

Tu nous as fait venir l’hiver avant l’automne

De loin j’ai même entendu pleurer un trombone

Ça va faire une chaise vide au banquet d’Épicure

Comme si le grand scribe avait commis une rature

 

Il manque un rayon au soleil

La nuit a perdu une étoile

Depuis que tu as mis les voiles

Destination le grand sommeil

 

 

      Paroles et musique : André Lachenal

Le grand mélèze - André Lachenal
00:00 / 00:00