Chant d'adieu de Louis Mandrin

 

Compagnons, compagnons                Compagnons, compagnons

Voici venue la fin                            Je ne regrette rien

De nos aventures et de nos larcins De nos cambrioles et de nos butins

Compagnons, compagnons                Compagnons, compagnons

Aujourd'hui c'est fini                     Nous n'avons jamais pris

Car hier les gendarmes m'ont pris  Que le bien des riches et des nantis

Ont tué ma monture                       Pour nourrir notre bande

Et m'ont passé les liens                  Il fallait bien gagner

M'ont revêtu de bure                     Avec la contrebande

Me jugeront demain                        Quelques menus deniers

N'ai point voulu leur dire                Vendais cher aux riches

Qui étaient mes amis                      Pour pouvoir mieux donner

Il vous faut partir                          Toujours les plus pauvres

J'y laisserai la vie                          Ont pu en profiter

 

Compagnons, compagnons   

L'aventure est finie

Votre capitaine vous remercie

Compagnons, compagnons   

Demain soyez ici

Demain je dirai adieu à la vie

En place de Valence

J'irai à l'échafaud

En regardant la France

Saluerai le bourreau

Pour moi la roue tourne

J'entends craquer mes bras

Mais pour le roi de France

Bientôt elle tournera

 

 

Musique: Francis Dufour

Paroles: André Gruffaz

Chant d'adieu de Louis Mandrin - André Gruffaz
00:00 / 00:00