A force d'eau

Ils avaient construit des roues à aubes
C’est vous dire s’ils se levaient matin
Ils n’attendaient pas les heures chaudes
Pour se rendre au four ou au moulin
Fracas des marteaux-pilons
Geste précis des forgerons
Façonnant les métaux sur l’enclume
Savoir-faire des scieurs de long
Qui découpaient en chevrons
En planches ou en madriers les grumes

A force d’eau
Au fil des heures
Des roues tournaient au rythme des battements du coeur
Pour presser l’huile ou pour moudre le blé
Pour scier les arbres ou produire le papier
A force d’eau
Au fil du temps
A force de ne chercher qu’à savoir comment
Comment bâtir plus haut, devenir plus puissant
N’as-tu pas semé ta mémoire au gré des vents ?

Ils avaient pensé qu’il serait sage
De confier à leurs petits-enfants
Et pourquoi pas à travers les âges
Ce qu’ils savaient de ceux d’avant
Papyrus ou parchemin
Premiers signes, premiers dessins
C’est l’écriture qui venait de naître
En broyant de vieux chiffons
Pour faire du Velin, du Canson
Le papier allait la faire connaître

        Paroles et musique :         André Lachenal

A force d'eau - André Lachenal
00:00 / 00:00